Design de marque : une technique de marketing

Design de marque : une technique de marketing

Le design de marque  a  pour objectif de créer et de manager l’identité d’une marque auprès des prospects et des clients. Pratiquement, le design de marque concerne des dizaines de métiers entre autres designers graphiques, maquettistes, chef de projet, photographe, etc. auxquels vous pouvez vous former dans une école spécialisée comme Lim’art : www.limart.fr

maquettiste.jpg

De nos jours, le design est utilisé pour révéler les signes visuels présentés par les marques. Le design de marque doit permettre à une marque de se matérialiser  et d’exister à travers un produit, un logotype ou un packaging.

Le rôle du design dans la perception de marque

De son rôle, le design ne peut être écarté du marketing, et non plus de la communication d’un part. La marque quant à elle évolue avec le temps, les modes, les trains de vie d’autres part. Ainsi, la marque doit être adaptée aux attentes des clients. Pour ce faire, le designer joue un rôle prépondérant  au même titre qu’une agence de communication. Bref, le rôle d’outil de reconnaissance de la marque implique le design de marque comme étant un précepte permanent de la communication.   A noter à titre informatif que les anglo-saxons considèrent le design comme une conception, une création, un projet tandis que les français le considèrent comme une recherche de synchronisme entre formes et fonctions d’un produit.  

Quels sont les éléments constitutifs du design de marque ?

Le design de marque est constitué surtout des éléments visibles comme le logo et l’identité d’une marque dont la beauté, le point de vente, le site internet et les expositions ne sont pas minimisés par le designer.

designer.jpg

Le design de marque  considère également les éléments comme les outils de communication, sans omettre  la mention spéciale aux images animées ou non animées qui représente la marque. Le son et la musique ne doivent pas être minimisés non plus dans le design de marque pour aiguiser la mémoire des consommateurs.